Publié le 3 octobre 2023
Agence de voyage 0561.66.97.67 //0540.46.34.47 Alger – Annaba

Agence de voyage

0561.66.97.67 //0540.46.34.47

Alger – Annaba

Suite au discours du 13 avril dernier de Monsieur Ali Aoun, ministre de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique, devant les parlementaires concernant le foncier et les zones industrielles, je voudrai tout d’abord saluer ici son dynamisme pour la relance de ce secteur et exprimer ma satisfaction de voir les choses bouger pour l’émergence d’une vision stratégique du développement économique de notre cher pays.

Le constat est sans appel. La crise frappe à nos portes : le conflit russo- ukrainien, l’aggravation du stress hydrique ont, dans la période la plus récente, révélé toute l’ampleur des dangers d’une forte dépendance alimentaire. Plus que jamais, il est urgent d’œuvrer en vue du renforcement de la sécurité alimentaire du pays et de la promotion d’une agriculture moderne et performante. Les défis sont immenses et le temps est compté. Dans le présent entretien, le Dr.Amine Bensemane, Président du Groupe de réflexion (GRFIFILAHA INNOV) et du Salon SIPSA- Filaha, nous livre, avec beaucoup de pédagogie, quelques pistes de réflexions « prudentes, mais déterminées » en vue d’une reconstruction de l’agriculture nationale.

Pour sa sixième édition, le Salon international de l’électricité et des énergies renouvelables (SEER) devrait attirer un flux accru de visiteurs professionnels, universitaires ou simples citoyens, soucieux de découvrir les dernières innovations dans le domaine des industries électriques et des énergies renouvelables. Découvrir, s’informer et se former, le SEER c’est un peu tout cela. Dans la présente interview, Mme Messaoudi Nassima, Directrice du salon, nous explique pourquoi une visite au SEER, vaut vraiment le détour.