Publié le 19 mai 2024
Comme pour les précédentes éditions, le SIPSA-FILAHA 2024 réunira tous les grands acteurs de l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche et l’aquaculture. Ce grand rendez vous des professionnels du secteur de l’agriculture connait un succès grandissant, révélateur des transformations positives que connait l’agriculture nationale. Dans l’entretien qui suit, le Dr. Amine Bensemmane, Président du GRFI FILAHA Innov et du Salon SIPSA-Filaha nous explique que le Salon a désormais le regard tourné vers l’Afrique avec la ferme détermination de contribuer à l’intégration des économies de la sous région.

Le SIPSA-FILAHA est un salon très attendu par les professionnels du secteur de l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire. Peut-on d’emblée affirmer que les attentes des uns et des autres seront satisfaites lors de cette édition 2024 et pourquoi ?

Le succès du salon SIPSA-FILAHA auprès des professionnels du secteur agricole n’est pas fortuit, il est le fruit d’un travail laborieux s’étalant sur plus de deux décennies. Le Sipsa-FILAHA est organisé par Exposia depuis 22 années. Au fil des années, le salon a gagné en envergure, en s’érigeant en moteur d’événements majeurs, en l’occurrence, la conférence panafricaine, les forums de la pêche et l’aquaculture, le forum Afrika Food export destiné aux entreprises ayant un grand potentiel à l’export, et enfin le concours SIPSA INNOV qui récompense les projets les plus innovants dans le domaine de l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche et l’aquaculture.

Comme lors des précédentes éditions, tous les secteurs de l’agriculture seront présents : les grandes cultures, l’élevage, la pêche ainsi que tous les grands acteurs nationaux et internationaux qui concourent à la performance agricole.

Les grandes Nations agricoles seront notamment présentes (les Etats-Unis, la France, la Turquie, la Chine, la Russie, la Pologne, l’Italie..) à coté de nos champions nationaux avec une mention spéciale pour le géant CEVITAL, un grand acteur agricole et un partenaire stratégique du Salon SIPSA-FILAHA.

La qualité et le nombre croissant des participants au salon est pour nous, à vrai dire, un motif de satisfaction. Cette évolution est révélatrice des transformations positives que connait notre agriculture et elle augure pour les années à venir une accélération de sa modernisation.

A travers l’organisation de l’événement SIPSA AFRIKA FOOD, le SIPSA -FILAHA affiche l’ambition d’œuvrer en faveur d’un rapprochement des économies de la sousrégion. Comment ?

Nous cherchons véritablement à exporter le SIPSAFILAHA en Afrique en vue de contribuer à la réalisation de l’intégration des économies africaines. C’est l’un des objectifs poursuivis par l’organisation de la conférence panafricaine sur la question alimentaire à la Safex, à Alger. Du 20 au 21 Mai prochains, les délégués de différents pays africains viendront présenter les préoccupations agricoles de leurs Nations. Pour accélérer le processus de convergence, de nombreux efforts sont, en vérité, nécessaires, au niveau institutionnel africain. C’est pour cette raison que nous avons invité à la Conférence panafricaine sur la question alimentaire le commissaire à l’économie rurale et à l’agriculture de l’Union Africaine Mme Josefa Leonel Correia Sacko ainsi que des spécialistes de la ZECLAF.

Cette conférence sera tournante en Afrique et accompagnera le salon SIPSA-FILAHA AFRIKA FOOD EXPORT afin de stimuler le commerce ente les zones maghrébines, sahéliennes et ouest africaines dans une logique d’échanges complémentaires et synergiques afin d’assurer un continuum territorial de sécurité alimentaire. L’objectif recherché est de faire face ensemble aux grands bouleversements géopolitiques déstabilisateurs de la chaine des valeurs alimentaires marchandes et globalisées.

Pour améliorer l’intégration des économies de la sous région, l’aménagement des dispositifs législatifs et réglementaires est requis, mais pas seulement, les infrastructures doivent suivre. En cela nous saluons la décision historique des deux chefs de l’Etat algérien et mauritanien, Abdelmadjid Tebboune, et Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, d’avoir lancé la route reliant l’Algérie à la Mauritanie et plus globalement le Maghreb aux pays de l’Afrique de l’Ouest. Ce genre de réalisations, il faut le souligner, fait avancer les objectifs d’intégration par le marché plus que mille discours.

Le SIPSA AFRIKA FOOD qui s’est tenu à Dakar du 30 novembre au 2 décembre 2023 a été un jalon important dans le rapprochement et l’intégration des économies africaines? Quelles sont les perspectives qui se dessinent dans ce domaine ?

Le SIPSA FILAHA continue à travailler en direction de l’Afrique suivant en cela la politique d’ouverture de nos hautes autorités vers ce continent. Cette année la Mauritanie est le pays à l’honneur avec une délégation officielle de haut rang.

L’Afrique est un vaste continent et il nous faudra de nombreux efforts pour inclure tous les pays dans la dynamique qui se dessine.

Nous souhaitons, d’abord, insister sur un déploiement de niveau sous régional. Dans le court terme, nous organiserons en étroite coopération avec Tasdir, début octobre, un salon SIPSA AFRIKA FOOD TRIPOLI et fin Octobre un salon SIPSA AFRIKA FOOD DAKAR du 29 au 31 octobre. Dans la foulée nous souhaitons vivement entamer l’année 2025 par un SIPSA AFRIKA FOOD NOUAKCHOTT, en janvier de l’année prochaine, certainement dans la troisième ou quatrième semaine de Janvier.

AFRIKA FOOD EXPORT est un maillon complémentaire du SIPSA-FILAHA, qui vise à relever le défi de l’exportation des produits agricoles. Que peut apporter cette manifestation aux professionnels algériens qui veulent aller sur les marchés de l’export ?

La stimulation des exportations algériennes et la croissance des échanges entre Nations africaines est au cœur des objectifs du forum AFRIKA FOOD EXPORT. Dans le cas de l’Algérie, les mesures de facilitation prises par la direction politique du pays, la présence de banques algériennes dans certains pays africains clés, l’organisation pérenne de foires et salons contribuent fortement à l’essor des exportations agricoles au cours des dernières années.

A titre d’illustration, Il est important de noter que les échanges avec la Mauritanie se situent pour l’année 2023 à 400 millions de dollars en forte hausse par rapport aux précédentes années.

Le concours AFRIKA SIPSA INNOV’ AWARDS suscite un réel intérêt et engouement de la part des compétences et des chercheurs issus de divers horizons professionnels. Quelles sont les incidences de cet événement sur les performances de l’agriculture nationale ?

Le concours AFRIKA SIPSA INNOV’ AWARDS vise à stimuler l’innovation et la recherche dans le secteur agricole. Cette compétition récompense les projets les plus innovants dans le domaine de l’agriculture, l’agroindustrie et la pêche et l’aquaculture.

Je voudrais, au préalable, rappeler que cette manifestation bénéficie du soutien attentif et constant de M. Yacine El Mahdi Oualid, le Ministre de l’économie de la connaissance, des startups et des micros entreprises. A cela, il faut ajouter la contribution cette année du sponsor CEVITAL, un grand acteur de l’industrie agroalimentaire qui marque son engagement en faveur de la recherche et de l’innovation en offrant des récompenses aux lauréats du concours. Nous continuons à faire, année après année des progrès dans l’organisation interne de notre incubateur Filaha INNOV en vue d’en faire une véritable pépinière innovante au service de notre agriculture.

Concernant l’édition 2024, un jury d’experts constitué d’enseignant-chercheurs, vétérinaires et médecins, responsables d’incubateur s’est réuni le jeudi 9 mai pour étudier les dossiers des candidats et désigner les lauréats.

Une vingtaine de Start-Up se retrouveront sur «Le village Start-Up « (hall A à la Safex), pour promouvoir leurs projets et prototypes en bénéficiant des opportunités offertes par le salon pour la rencontre des partenaires futurs en vue la concrétisation de leurs projets au niveau opérationnel.

L’annonce des lauréats et la remise des trophées auront lieu le jeudi 23 mai 2024, à la clôture du salon, à Dar El Djazair -Safex.

DJAZAGRO s’apprête à fêter le 20e anniversaire de sa création et sa notoriété ne cesse de croitre. La pérennité de cette manifestation et son succès auprès des professionnels a une explication objective : Djazagro a su faire évoluer son offre pour être en accord avec le développement agroalimentaire en Algérie et répondre aux attentes des entreprises de la filière. Dans le présent entretien, Mme Chantal De Lamotte, directrice du salon évoque les événements marquants de cette édition 2023.

Comme pour les précédentes éditions, le SIPSA-FILAHA 2024 réunira tous les grands acteurs de l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche et l’aquaculture. Ce grand rendez vous des professionnels du secteur de l’agriculture connait un succès grandissant, révélateur des transformations positives que connait l’agriculture nationale. Dans l’entretien qui suit, le Dr. Amine Bensemmane, Président du GRFI FILAHA Innov et du Salon SIPSA-Filaha nous explique que le Salon a désormais le regard tourné vers l’Afrique avec la ferme détermination de contribuer à l’intégration des économies de la sous région.

Djazagro est de retour et comme à l’accoutumée, la 21e édition du salon devrait drainer un grand afflux de visiteurs. Djazagro, salon international qui réunit pas moins de 650 exposants, est pour les professionnels de l’agro-alimentaire le rendez vous incontournable. Leurs motivations sont nombreuses et diverses : découvrir les nouvelles tendances du marché, acquérir ou renouveler ses équipements, améliorer la qualité de son produit et son packaging et plus généralement tisser des relations d’affaires pour donner un nouvel élan à son activité.