Publié le 20 février 2024
Premier salon international dédié aux professionnels de l’industrie cosmétique, COSMETICA ALGERIA sera désormais un évènement annuel et son succès s’annonce d’ores et déjà grandissant. En synergie avec les objectifs du gouvernement, les organisateurs du salon affichent l’ambition de contribuer à l’essor d’une industrie cosmétique algérienne performante. Dans le présent entretien, M. ASHRAF Ziri, Directeur du salon, nous explique que le salon vise à développer la production locale tout en favorisant la conclusion de partenariats en vue de conquérir des parts de marché à l’exportation.

Avec l’organisation prochaine de la 2e édition du Salon International de l’industrie cosmétique, peut on s’avancer à dire que Cosmetica Algéria est désormais un événement appelé à s’inscrire dans la durée ? Si, oui, pourquoi ?

Tout d’abord, il convient de rappeler que COSMETICA ALGERIA est le seul salon professionnel dédié aux acteurs de l’industrie cosmétique en Algérie. Les conclusions positives issues de l’étude du marché algérien ainsi que les échos favorables recueillis auprès des exposants à l’issue de la première édition, nous ont conduits à décider d’organiser désormais une édition chaque année. Cette initiative est un succès, puisque le salon affiche complet pour cette deuxième édition. Dans cette lancée, nous avons déjà commencé les préparatifs de la troisième édition prévue pour 2025 au cours de laquelle nous prévoyons une expansion significative de l’espace d’exposition avec un grand lot de nouveautés.

COSMETICA ALGERIA offre une opportunité pour valoriser les atouts du marché national et booster l’essor de l’industrie cosmétique local. Il permet aux entreprises étrangères de s’informer, de rencontrer les entreprises locales, et de développer, le cas échéant des partenariats potentiels.

Cette manifestation s’aligne notamment avec les efforts des autorités visant à promouvoir la production locale et à réduire la part des importations. COSMETICA ALGERIA vise à réunir l’ensemble des acteurs de l’industrie cosmétique en vue de promouvoir des produits locaux à travers une production 100 % algérienne. Il est important de souligner, à cet égard, que de nombreux exposants produisent déjà en Algérie.

COSMETICA ALGERIA constitue également une plateforme idoine favorisant à la collaboration avec des entreprises étrangères, le renforcement des liens de partenariat en vue d’atteindre les objectifs d’exportation des produits algériens et assoir leur position au niveau mondial.

Comment se sont déroulés les préparatifs pour l’organisation de ce deuxième salon et quelles sont, éventuellement, les nouveautés introduites?

Nos campagnes marketing et de commercialisation pour la deuxième édition du salon COSMETICA ALGERIA ont débuté en avril 2023. À noter qu’en juillet 2023, déjà 50% de l’espace d’exposition était réservé, et nous avons affiché complet en novembre, soit 3 mois avant l’ouverture de la deuxième édition.

En ce qui concerne les nouveautés pour l’édition 2024, il convient de relever la présence d’un plus grand nombre d’exposants, 130 au total.

La seconde édition mobilisera un espace plus grand, au pavillon A avec une surface de 7500 m2, comparativement à l’année 20230, où l’espace se limitait 3000 m2 au pavillon C. De plus, l’édition 2024 verra une plus grande participation des entreprises étrangères et multinationales.

Concernant l’édition 2024, pouvez-vous nous parler du profil professionnel des exposants et confirmez-vous la présence des grands leaders de l’industrie cosmétique ?

Evénement phare, COSMETICA ALGERIA 2024 sera le point de rendez vous d’un grand nombre d’exposants offrant non seulement des produits finis, mais opérant également sur l’ensemble du cycle de production d’un produit cosmétique. Cela inclut les matières premières, machines, équipements, fournitures, emballages, services annexes, et bien plus encore. La confirmation de la participation des grands leaders de l’industrie renforce davantage l’importance de COSMETICA ALGERIA en tant que plateforme incontournable pour les acteurs du secteur. Ceci est particulièrement souligné avec la présence de nos sponsors : Dermactive, Sozio, Labonedjma, Venus, Myla, Unibelle Paris, Bazicos, Ines Cosmétique, Concept Emballages et Butterfly Cosmétique. Leur présence permet d’offrir aux visiteurs un éventail complet de produits et d’innovations dans le domaine cosmétique.

En vous référant à la précédente édition, pouvez-vous nous communiquer des précisions concernant le profil des visiteurs et leurs motivations ?

La première édition a connu un grand succès en attirant plus de 15.000 visiteurs, principalement des professionnels de l’industrie cosmétique. Un aperçu du profil des visiteurs à la première édition se présente comme suit :

  • Distributeurs :13,01 %
  • Importateurs : 09,40 %
  • Représentant de marques : 10,70 %
  • Chaines de Magasin Cosmétique : 08,55 %
  • Dermatologues/ Esthéticiennes : 03,43 %
  • Agents : 07,08 %
  • Acheteurs de Marque Privée : 02,28%
  • Pharmacies : 06,39%
  • Grossistes : 05,75%
  • Boutiques en ligne : 05,49%
  • Salons de beauté : 03,98%
  • Détaillants : 07,48%
  • Salons de coiffure : 03,38%
  • Fabricants : 08,79%.

La diversité des visiteurs reflète l’ensemble de l’industrie cosmétique. Leur présence était motivée par divers objectifs, répartis comme suit :

  • 06,93 % des visiteurs ont fait une simple visite
  • 34,69 % des visiteurs cherchaient des informations sur l’industrie et le marché
  • 10,20 % étaient présents pour rencontrer des partenaires ou clients existants
  • 11,57 % étaient à la recherche de nouveaux acheteurs, importateurs et distributeurs
  • 13,35 % cherchaient de nouveaux fournisseurs, fabricants ou marques
  • 23,26 % étaient passionnés par la découverte des nouvelles tendances et des nouveaux produits.

Forts de ces résultats positifs, nous sommes confiants quant au succès de la deuxième édition qui s’annonce encore plus prometteuse.

Pour les jeunes investisseurs à la recherche de créneaux porteurs ou d’opportunités commerciales, que peut offrir Cosmetica 2024 ?

Il ne fait aucun doute COSMETICA ALGERIA contribue à stimuler la créativité et les initiatives des jeunes entrepreneurs en leur ouvrant de nouveaux horizons pour le lancement de leurs projets. Cette deuxième édition promet d’être encore plus enrichissante. Pour les investisseurs, COSMETICA ALGERIA 2024 permettra d’offrir une vision complète de l’écosystème industriel lié aux cosmétiques en Algérie. La tenue du salon est l’occasion pour l’émergence de nouvelles idées, tisser des contacts, engager des discussions avec des experts du domaine, nouer des relations d’affaires afin de concrétiser leurs projets et de lancer leurs nouveaux produits.

Un mot sur le volet animation (conférences, démonstrations…) pour cette seconde édition ?

En tant qu’organisateur de l’évènement, nous nous efforçons de créer un environnement dynamique où les professionnels de l’industrie cosmétique pourront échanger des idées, acquérir de nouvelles connaissances et découvrir les dernières avancées du secteur. Le volet animation de cette deuxième édition vise à offrir une expérience éducative et engageante pour tous les participants. Des experts animeront des ateliers et des conférences autour de différentes thématiques ciblant le contexte du marché algérien. Cette démarche vise à offrir une expérience enrichissante et pertinente, favorisant les échanges sur l’industrie cosmétique.

DJAZAGRO s’apprête à fêter le 20e anniversaire de sa création et sa notoriété ne cesse de croitre. La pérennité de cette manifestation et son succès auprès des professionnels a une explication objective : Djazagro a su faire évoluer son offre pour être en accord avec le développement agroalimentaire en Algérie et répondre aux attentes des entreprises de la filière. Dans le présent entretien, Mme Chantal De Lamotte, directrice du salon évoque les événements marquants de cette édition 2023.

Le SIMEM connait un succès qui ne se dément pas. Plus de 200 exposants, nationaux et étrangers seront présents à sa 26e édition. Placée sous le thème « La santé à l’ère de la technologie », le SIMEM 2024 mettra en avant les dernières innovations technologiques et scientifiques dans le domaine de la santé. Dans la présente interview, Mme Yasmine Chaouche, Directrice du Salon, nous explique que le SIMEM s’est imposé comme un catalyseur de progrès et de transformation pour la pratique médicale en Algérie, notamment à travers la tenue ses Journées Scientifiques (J.S.S). Un rendez vous à ne pas rater

Après les résultats encourageants enregistrés par l’édition de l’année précédente, ALGEST 2023, grand rendez- vous des donneurs et receveurs d’ordre, promet d’être à la hauteur de l’immense défi de l’intégration économique nationale. Dans la présente interview, M. Kamel AGSOUS, Président des Bourses de Sous-traitance et de Partenariat, souligne que l’ensemble des acteurs de la sous-traitance ont exprimé un fort intérêt pour une participation à cette 8ème édition. La préparation rigoureuse de cette manifestation, l’appui total du Ministère de l’Industrie et de la production pharmaceutique en la forme d’un parrainage, la mobilisation des grands donneurs d’ordres que sont les groupes industriels du secteur public sont autant d’atouts qui augurent d’une édition pleinement réussie.