Publié le 26 septembre 2023
Coïncidant avec l’ouverture de la saison touristique saharienne, la 22e édition du Salon International du Touris me et des Voyages (SITEV) promet de belles surprises aux visiteurs.

Manifestation phare, appréciée tant par les professionnels que le grand public, le SITEV offre, à tout un chacun, l’opportunité de découvrir la splendeur de la destination Algérie.

Au fil des années, le SITEV s’est imposé comme le rendez-vous incontournable des professionnels du tourisme. Différents acteurs ayant une relation directe ou indirecte avec le tourisme y sont présents : agences de tourisme et de voyage, opérateurs touristiques, associations et offices de tourisme, établissements hôteliers publics et privés, artisans, banques, assurances…
Marque d’une audience grandissante, pour cette 22e édition, le salon devrait accueillir près de 250 exposants nationaux auxquels se joindront 30 opérateurs étrangers.

La tenue du Salon offre aux opérateurs algériens et étrangers notamment les agences touristiques, l’opportunité de promouvoir et commercialiser une large gamme de produits touristiques ( saharien, balnéaire, thermal, climatique…) mais pas seulement, le SITEV, c’est aussi pour les professionnels du secteur l’occasion de nouer des contacts, de tisser des partenariats et des relations d’affaires, d’accéder à de nouveaux marchés..

Outre le fait que le nombre de participants nationaux ne cesse d’augmenter d’année en année, le SITEV suscite également un intérêt marqué de la part des opérateurs étrangers en quête de nouvelles destinations.
L’originalité des produits offerts, par l’Algérie, en particulier le Saharien, la préservation de nombreux sites naturels à l’état vierge sont autant d’atouts qui ont permis à notre pays de devenir une destination très sollicitée par les touristes étrangers. Une véritable reprise des flux touristiques vers le Tassili et le Hoggar a été, de fait, constatée lors de la dernière saison, confortée, il est vrai par deux mesures importantes : la décision des hautes autorités du pays de délivrer les visas à l’arrivée aux aéroports algériens et la mise en place d’un vol direct Paris-Djanet-Tamanrasset.

Au volet animation, de nombreuses conférences sont programmées en marge du Salon, et ce en présence d’experts locaux et internationaux dans le domaine du tourisme. Bien plus, la 22ème édition du SITEV verra également l’organisation d’une journée spécialement dédiée au Tourisme Saharien qui évoquera notamment le fameux circuit de « La route des Ksours ». Ce parcours jalonné de paysages féériques qui relie Touat et le Gourara avec des escales dans les wilayas de Béchar, Béni Abbès, Timimoun, Adrar, El Goléa et Ghardaïa pourra ainsi être mieux médiatisé et valorisé.

L’autre attraction de cette manifestation sera la découverte de la magie de l’artisanat. Un pavillon sera entièrement réservé aux produits artisanaux, et des ateliers seront organisés et animés par des artisans spécialisés dans différents métiers de l’artisanat.

Présent à cette 22e édition, le Magazine Qui Fait Quoi se veut un partenaire privilégié pleinement impliqué dans le succès de ce salon et sa médiatisation.
Qui Fait Quoi sera à l’écoute des entreprises du secteur et leur apportera son concours pour l’élaboration d’une stratégie de communication réussie visant à promouvoir leurs produits, services et savoir faire.
En optant pour Qui Fait Quoi pour la diffusion de leurs messages, les entreprises et opérateurs du secteur touristique sont assurés d’une meilleure visibilité sur le marché national.

La rédaction

Réunissant les principaux acteurs du monde pharmaceutique (laboratoires, distributeurs, pharmaciens d’officine ...), la 17e édition du SIPHAL devrait confirmer la réputation bien établie de grand-rendez vous du monde pharmaceutique. Dans le présent entretien, M. Yacine Louber, Directeur du salon, nous fait découvrir les moments forts, passés et à venir, de cet événement.

Le constat est sans appel. La crise frappe à nos portes : le conflit russo- ukrainien, l’aggravation du stress hydrique ont, dans la période la plus récente, révélé toute l’ampleur des dangers d’une forte dépendance alimentaire. Plus que jamais, il est urgent d’œuvrer en vue du renforcement de la sécurité alimentaire du pays et de la promotion d’une agriculture moderne et performante. Les défis sont immenses et le temps est compté. Dans le présent entretien, le Dr.Amine Bensemane, Président du Groupe de réflexion (GRFIFILAHA INNOV) et du Salon SIPSA- Filaha, nous livre, avec beaucoup de pédagogie, quelques pistes de réflexions « prudentes, mais déterminées » en vue d’une reconstruction de l’agriculture nationale.

Djazagro est de retour et comme à l’accoutumée, la 21e édition du salon devrait drainer un grand afflux de visiteurs. Djazagro, salon international qui réunit pas moins de 650 exposants, est pour les professionnels de l’agro-alimentaire le rendez vous incontournable. Leurs motivations sont nombreuses et diverses : découvrir les nouvelles tendances du marché, acquérir ou renouveler ses équipements, améliorer la qualité de son produit et son packaging et plus généralement tisser des relations d’affaires pour donner un nouvel élan à son activité.