Publié le 14 avril 2023

Avec près de 25 années d’existence, le SITEV d’Alger est l’une des plus grandes manifestations dédiées au tourisme au niveau du bassin méditerranéen. Le sérieux, la qualité de l’organisation et la régularité de sa tenue sont autant de facteurs qui indéniablement ont permis de hisser ce salon au rang des grands évènements médiatiques qui captent l’intérêt tant des professionnels que du grand public. Dans l’entretien qui suit, la Commissaire du Salon et Directrice Générale de l’Office national du tourisme (ONT), Mme Saliha Nacer Bey souligne que le SITEV est cette belle grande vitrine qui offre aux visiteurs la chance de découvrir la beauté de l’Algérie touristique et le contraste de ses paysages mais que c’est aussi et surtout un moment fort pour la valorisation de la destination Algérie.

Pour sa dix-huitième édition, le Siphal a opté pour un thème au cœur de l’actualité nationale en interrogeant les enjeux de l’Internationalisation de l’Industrie Pharmaceutique Algérienne. Partant du constat de la forte croissance enregistrée par ce secteur au cours des dernières années et de sa contribution à la couverture de la demande locale, il apparait aujourd’hui que l’industrie pharmaceutique a de sérieux atouts pour partir à la conquête des marchés régionaux notamment africains. Dans le présent entretien, M. Yacine Louber, Directeur du SIPHAL, nous confirme que l’Algérie peut être un hub pour la production et la distribution de produits pharmaceutiques et que le Siphal à travers une animation spécialement dédiée veut aussi contribuer à relever le défi de l’exportation.

Comme pour les précédentes éditions, le SIPSA-FILAHA 2024 réunira tous les grands acteurs de l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche et l’aquaculture. Ce grand rendez vous des professionnels du secteur de l’agriculture connait un succès grandissant, révélateur des transformations positives que connait l’agriculture nationale. Dans l’entretien qui suit, le Dr. Amine Bensemmane, Président du GRFI FILAHA Innov et du Salon SIPSA-Filaha nous explique que le Salon a désormais le regard tourné vers l’Afrique avec la ferme détermination de contribuer à l’intégration des économies de la sous région.